UN JEU DE MASSACRE

the-walking-dead-episode-609_-mort-jessie-sam-critique-épisode

© AMC

The Walking Dead était de retour ce Dimanche 14 Février aux Etats-Unis afin de nous offrir une Fête de la Saint-Valentin particulièrement sanglante ! Un vrai jeu de massacre qui a abouti sur la mort de nombreux personnages.

UN ÉPISODE SOUS HAUTE TENSION
 

Comme souvent, la reprise envoie du lourd dans The Walking Dead avec un épisode particulièrement sanglant. L’épisode s’ouvre sur une scène qui installe directement un climat de tension : Sasha, Abraham et Daryl rencontrent les bikers de Negan. Alors qu’on pense que nos amis sont en fâcheuse posture, et qu’ils risquent fort de regretter cette rencontre, Daryl met fin aux palabres en explosant le groupe de motards à l’aide d’un bazooka : une reprise tout en douceur ! L’introduction est efficace et nous permet d’entrer très rapidement dans le vif du sujet.

predictions-for-the-walking-dead-season-6-episode-9-group-a-and-group-b-778479

© AMC

On retourne ensuite à Alexandria auprès de Rick et sa bande eux aussi en très fâcheuse position puisqu’on les avait quittés en train de tenter de sortir de leur maison de fortune en plein coeur d’une ville d’Alexandria envahie par des centaines de zombies affamés. Pour l’occasion, ils se sont parés de leurs plus beaux boyaux afin de pouvoir errer en toute tranquillité au milieu de cette horde de rôdeurs. Mais tout ne se passe pas comme prévu puisque comme on pouvait le craindre, le petit Sam met en péril le groupe en chialant (Quelle idée !!!). Il devient très vite le hors-d’oeuvre des zombies qui ne sont pas rassasiés et décident ensuite de s’attaquer au plat principal qui n’est autre que … sa mère qui avait on le rappelle un début de relation avec Rick.

walking-dead-daryl-609-daryl-

© AMC

Ce dernier est médusé face à l’horreur de la scène, mais ne sait pas encore ce qui l’attend ! Comme si ce n’était pas assez, le fils aîné de Jessie continue à perpétuer la tradition de la bêtise familiale en pointant son arme sur Rick et Carl qu’il tient responsables de la mort de sa famille. Michonne le stoppe dans son mouvement mais il a le temps de tirer une balle en plein dans l’oeil droit de Carl qu’on retrouve défiguré. Une séquence traumatisante durant laquelle nous aurons perdu trois personnages et où Carl a perdu définitivement la vue. Malgré tout, il faut se défendre et on retrouve nos personnages éparpillés dans Alexandria qui tentent tant bien que mal de survivre.

UN GROUPE EN RECONSTRUCTION

Rick est traumatisé et décide de sortir seul de la maison qui leur servent d’hôpital de guerre afin de combattre les centaines de zombies. Il est alors animé par une rage surpuissante et heureusement pour lui se fait très vite rejoindre par ses compagnons de route plus solidaires que jamais. Sa rage inspire les autres habitants de la ville et même les Alexandriens, plus craintifs, se mêlent à la bataille. Le résultat est époustouflant et la scène vraiment intense. Elle semble souder définitivement ce groupe qui avait encore un peu de mal à cohabiter et à se fixer une ligne directrice. La scène où l’on voit les héros se battre un par un sur fond noir est sublime.

Les créateurs aiment décidément nous faire peur avec Glenn qui se retrouve encore une fois en très mauvais posture. En essayant de sauver sa Maggie, il finit par se retrouver au pied du mur, encerclé par des dizaines de rôdeurs. Alors qu’on pense, une fois encore, que son heure est arrivée, Abraham et Sasha le sauvent in extremis. J’ai encore une fois eu très peur pour lui, mais il aurait été dommage de le sauver quelques épisodes avant pour finalement l’achever. Alors que le jour finit par se lever sur Alexandria, Rick réalise qu’il avait tort et que les habitants de la ville savent se défendre. Il a ressenti une vraie solidarité au sein du groupe qui lui fait croire qu’une reconstruction est possible. Mais il ne sait pas encore que le terrible Negan s’apprête à arriver …

Jessie-Ron-Sam-The-Walking-Dead-609-590x900

© AMC

Cet épisode n’a pas manqué de nous surprendre avec plusieurs morts mais plus particulièrement celle de Jessie, un personnage auquel on commençait à s’attacher. Rick n’a vraiment pas de chance puisqu’il voit partir toutes les personnes dont il devient proche. Le rythme était intense et on peut dire que les créateurs ont voulu frapper fort d’entrée. La deuxième partie de saison est bien lancée et quand on sait que Negan arrive, on a hâte !

>> La critique de l’épisode 7 de la saison 6 <<

>> La critique de l’épisode 6 de la saison 6 <<

>> La critique de l’épisode 5 de la saison 6 <<

Le teaser de l’épisode 10

Edgar La Gâchette

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.