UNE SÉRIE CAPTIVANTE

the-night-of-affiche-série-hbo-2016

© HBO

Il y a tout juste un mois de cela, HBO lançait sa nouvelle série « The Night Of », une adaptation de la série britannique « Criminal Justice ». Un thriller captivant dont je vous propose la critique aujourd’hui.

Le synopsis

Au lendemain d’une virée nocturne bien arrosée, le jeune Naz, d’origine Pakistanaise, se réveille aux côtés d’une jeune femme baignant dans son sang. Cette dernière a été poignardée et il ne se souvient de rien. Inculpé pour ce meurtre, il est désormais prisonnier du système judiciaire où, parfois, la vérité passe au second plan. Un avocat bon marché mais tenace se propose de l’aider.

UNE ENQUÊTE CRIMINELLE PEU COMMUNE

Autant vous le dire d’entrée, je vous recommande chaudement cette nouvelle série qui est l’une des bonnes surprises de cet été à l’instar de l’excellente Stranger Things de Netflix. Après l’échec de la saison 2 de True Detective et le fiasco de sa nouvelle série Vinyl, HBO avait besoin d’un nouveau souffle. D’autant plus que Game Of Thrones n’en a plus que pour deux saisons. L’histoire est celle de Nasir Khan, un jeune étudiant modèle d’origine pakistanaise. Un soir, il décide de briser sa routine et d’emprunter le taxi de son père sans son accord afin de se rendre à une soirée à laquelle on l’a invité. Un concours de circonstances va faire qu’il finira par prendre dans son taxi une jeune fille à l’air perdu. Ils discutent et se rapprochent jusqu’à ce que cette dernière l’invite chez elle. Ils prennent de la drogue, boivent de l’alcool et couchent ensemble. A son réveil, Nasir découvre le corps inanimé de la jeune femme poignardée à mort à plusieurs reprises sur son lit. Paniqué, il fuit les lieux mais finit par se faire attraper par hasard par la police. Une nuit de cauchemar se prépare et le jeune homme est accusé d’un crime dont il ne se souvient absolument pas.

the-night-of-is-the-new-critique-série-2016

© HBO

Le synopsis n’a à priori rien de très original et pourtant, la manière dont la série le met en scène est particulièrement réussie. Cette mini-série de huit épisodes adaptée de la série britannique Criminal Justice nous offre une approche particulière et une ambiance réellement captivante. Elle prend ainsi le parti de mettre l’enquête au second plan pour nous offrir une véritable critique du système judiciaire américain et de sa société. Elle se focalise également sur le choc ressenti par le jeune Nasir face au crime dont on l’accuse. Tout cela est fait avec beaucoup de finesse et d’élégance.

AHMED ET TURTURRO EXCELLENTS

On constate très rapidement le manque d’humanisme qui frappe le jeune Nasir dans les personnes qui vont croiser son chemin et qui incarnent parfaitement le visage souvent trop froid de la justice américaine. Noyé dans la masse, le jeune homme n’est plus qu’un numéro appelé à être condamné le plus rapidement possible. Tout est permis pour faire en sorte qu’il avoue et qu’on évite à la justice un long et fastidieux procès. Désigné très rapidement comme le « jeune musulman », il sera pointé du doigt beaucoup plus facilement. De manière très subtile, la série nous amène à nous poser des questions sur le thème très sensible aux Etats-Unis du racisme. Un racisme qui se développe d’ailleurs souvent entre les communautés elles-mêmes.

the-night-of-hbo-critique-série-2016

© HBO

La réalisation est propre et l’atmosphère totalement envoûtante. A la manière d’American Crime, la série impose son style d’emblée et est aidée dans cette tâche par le jeu de ses acteurs. L’excellent Riz Ahmed perd ainsi au fur et à mesure sa tête d’étudiant modèle et incarne parfaitement son personnage. John Turturro incarne à merveille un avocat bas de gamme qui va voir dans la défense de ce jeune homme un moyen de booster sa carrière au ralenti.

Le trailer

Edgar La Gâchette

THE NIGHT OF : LA CRITIQUE DU PILOTE
La nouvelle perle HBO est donc arrivée ! Un premier épisode convaincant et qui présage du meilleur pour la suite. Élégante et fine, elle aborde des sujets d'actualité et nous offre une vision critique très intéressante du système judiciaire américain.
Image / Mise en scène8
Acteurs / Personnages 9
Scénario8
Rythme7
Émotion / Empathie 9
Les plus
  • Le binôme Ahmed / Turturro
  • Une réalisation élégante et soignée
  • Une critique du système judiciaire américain
8.2Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.