DU RIRE AU PARADIS

the-good-place-affiche-série-2016

© NBCUniversal

Le créateur de « Parks and Recreation » nous offre une nouvelle série comique qui s’ouvre grâce à un double épisode pilote vraiment réussi et rafraîchissant. L’idée de départ est d’envoyer par erreur au paradis une jeune femme égoïste qui ne mériterait normalement pas d’y être.

Le synopsis

Après avoir été percutée et tuée par un semi-remorque, Eleanor se réveille dans ce qui semble être la vie après la mort. Lorsque Michael, l’Architecte des lieux, lui apprend qu’elle est au « Bon endroit » compte tenu ses bonnes actions, elle réalise qu’elle a été confondue avec quelqu’un d’autre. L’arrivée d’Eleanor pourrait bien mettre en péril l’équilibre de ce monde où personne ne jure ou ne boit de l’alcool à outrance. La jeune femme va devoir travailler sur elle-même afin de devenir une meilleure personne si elle souhaite conserver sa place dans l’au-delà. Bien entendu, elle sera épaulée par de nouvelles connaissances à l’instar de Chidi, son « âme soeur » qui voit toujours le bon côté des gens, ses voisins un peu trop parfaits Tahani et Jianyu, et enfin Janet, véritable source de savoir ambulante…

Depuis plusieurs années déjà, la télévision américaine a un peu de mal à trouver de nouveaux hits comiques qui prendraient la suite des « The Big Bang Theory » et autres « Modern Family ». Il faut dire que le genre manque cruellement d’originalité et d’idées et que les séries comiques ont tendance à nous servir toujours la même soupe un peu à l’image du catastrophique Kevin Can Wait, l’une des nouvelles comédies de la rentrée. NBC tente un pari un peu fou avec une série qui défriche le genre et qui a été lancée le 19 Septembre dernier. Son héroïne, Eleanor (interprétée par Kristen Bell) débarque au paradis qui s’appelle ici « Le Bon Endroit » (The Good Place en anglais), un monde verdoyant dans lequel se retrouvent tous les êtres humains du dessus du panier qui ont passé leur vie à faire des bonnes actions.

the-good-place-série-2016-critique-pilote-comédie

© NBCUniversal

Pourtant, Eleanor n’est pas du tout de ce genre puisqu’elle s’est montrée égoïste, vulgaire et méprisante durant toute sa vie. Une erreur qui risque de mettre en danger la vie paisible du Bon Endroit. Afin de ne pas se faire remarquer et ainsi rejoindre Le Mauvais Endroit, la jeune femme va donc devoir apprendre à devenir une bonne personne. Toute la réussite de ce premier double épisode tient au contraste entre un monde totalement aseptisé et le caractère volontairement provocateur de l’héroïne. Elle est le fameux élément perturbateur qu’il va falloir contrôler.

L’esthétique très kitsch de la série est volontairement mise en valeur. Les situations sont très rapidement comiques et le rire vient tout naturellement. Kristen Bell est parfaite dans son rôle bien qu’un poil trop gentille à mon goût. Il aurait pour moi été intéressant de pousser le contraste encore plus loin avec un personnage un poil plus déluré. Elle est accueillie dans cet endroit idéal par Michael, interprété par le génial Ted Danson, qui est aussi le créateur du quartier de la jeune femme. Il lui a d’ailleurs choisi un partenaire idéal qui est aussi ancien professeur d’éthique sénégalais et interprété par William Jackson Harper. C’est ce dernier qui va l’aider à apprendre les bonnes manières. Ce premier double épisode est donc globalement une réussite puisque son histoire est originale d’autant plus pour une comédie et qu’on rit de manière toute naturelle à plusieurs reprises. Reste à espérer qu’elle trouvera le moyen de continuer à nous surprendre et donc de tenir la distance sur le long terme.

Le trailer

JE ZAPPE OU JE MATE ? JE MATE !

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 22 abonnés.

Sélectionner une ou plusieurs listes :

Edgar La Gâchette

THE GOOD PLACE : LA CRITIQUE DU PILOTE
Une bonne dose de fraîcheur avec cette nouvelle série comique qui nous offre un bon moment de franche rigolade. L'histoire est originale et les personnages bien incarnés. On attend de voir la suite pour être sûr que la série tiendra sur la longueur.
Image / Mise en scène8
Scénario7
Acteurs / Personnages 6.5
Rythme7
Humour 7
Les plus
  • Des personnages attachants
  • Une histoire originale
Le moins
  • Une Kristen Bell un peu trop sage et lisse
7.1Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.