UN ÉPISODE LENT MAIS NÉCESSAIRE

walking-dead-s5e10-critique-épisode

Deuxième épisode depuis la reprise, et le sentiment qui émanait du précédent se confirme avec un nouvel épisode sombre, dans lequel nos chers survivants semblent plus que jamais à la recherche de la moindre lueur d’espoir.

RETOUR AUX BASES DE LA SURVIE

Intitulé « Them », ce dixième épisode semble nous replonger dans ce qui fait la base d’une vie de survie, à savoir la quête d’eau, de nourriture, d’abris et surtout d’espoir. On avait quitté nos héros qui venaient de subir une nouvelle perte puisque après Beth, ce fut au tour de Tyreese de quitter leur monde de souffrance. Le groupe est en deuil et erre avec pour seul but de rejoindre Washington sans trop savoir ce qu’ils y trouveront.

Le groupe est plus que jamais marqué par les derniers événements tragiques, et l’aspect psycologique prend une place prépondérante dans l’épisode. Deux personnages en particulier semblent très affectés. Tout d’abord, Sasha, qui a perdu son frère, et qui semble animée par une envie irrépressible de tuer du zombie. Ensuite, Maggie, qui a perdu sa soeur, et qui n’arrive plus à renouer avec l’espoir et cet instinct de survie qui la caractérisait. Daryl, lui aussi est très marqué par la disparition de Beth, et on le découvre en train de pleurer, fait suffisamment rare pour être souligné.

twd2-500x282

Ce sont donc trois piliers du groupe qui sont en train de s’effondrer, cela étant évité simplement par la présence de leurs collègues de survie qui tentent de les maintenir tant bien que mal. En plus de cela, le groupe est également marqué par le manque d’eau et de nourriture, des thèmes classiques à toute histoire de survie, mais qui s’étaient faits quelque peu discrets depuis quelques temps dans la série.

Ils entrent alors dans un cercle vicieux frénétique : sans eau ni nourriture, ils sont vite à court d’énergie, ce qui les empêche de faire de gros efforts dans leur quête de survie. Rajoutez à cela quelques dizaines de zombies qui vont vous aspirer toute votre énergie restante, et vous aurez là un cocktail fatal.

The-Walking-Dead-Season-5-Episode-10

UN ÉPISODE TRÈS LENT

Voilà donc un épisode très très lent, sûrement nécessaire pour nos héros après tant d’émotions. Même si il est vrai qu’on se fait souvent c**** dans cet épisode, c’est ce qui fait aussi qu’on adore cette série, qui est beaucoup plus fine et intelligente qu’une simple série bourrine de zombies telle que la dernière venue (la catastrophique Z Nation). Walking Dead nous offre parfois des moments de répits nous permettant de nous attarder sur l’aspect psychologique d’une telle situation mais également de nous attacher aux personnages.

walking-dead-season-5-episode-10-recap-feature-860x442

Néanmoins, j’insiste encore un peu, on se fait vraiment c**** dans cet épisode où il ne se passe presque rien. La série nous avait habitué à ces changements de rythme, mais habituellement, cela est atténué par des dialogues intenses. Ici, pas grand chose à se mettre sous la dent et on est souvent face à un silence long, presque éternel … (Oui, j’en rajoute toujours des tonnes!). Heureusement, la fin de l’épisode remonte un peu le niveau avec une tempête presque biblique qui fait des dégâts dans la forêt mais délaisse miraculeusement nos héros, pour lesquels cela pourrait peut être représenter enfin le signal d’espoir dont ils avaient besoin. Surtout, les survivants découvrent comme par magie des bidons d’eau salvateurs avec un message « De la part d’un ami ». Le groupe, marqué par les multiples pièges qui lui ont été tendus, est méfiant. Ils choisissent donc de ne pas boire l’eau. Enfin, l’arrivée de celui qui était sûrement derrière ces messages, un certain Aaron, retient notre attention après un long et lent épisode.

aaron-nouveau-personnage-walking-dead-saison-5

Le trailer de l’épisode 11 :

Edgar La Gâchette

WALKING DEAD SAISON 5 ÉPISODE 10 : LA CRITIQUE
Un final hyper lent et donc très dur à suivre sans fermer les yeux. Il ne se passe presque rien, mais cela était certainement nécessaire après toutes les péripéties vécues par nos héros dernièrement. Cela marque encore un peu plus la volonté des créateurs de plonger la série dans un certain réalisme malgré le thème abordé. Au final, un épisode mou mais certainement salvateur pour la suite.
Image6
Scénario4
Acteurs7
Zombies4
Rythme3
Les plus
  • L'aspect psychologique
  • Les performances des acteurs
Les moins
  • Le rythme hyper hyper lent
  • Le manque de dialogues
4.8Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.