UN RETOUR GÊNANT

prison-break-saison-5-affiche

© Fox

Quelques semaines après le retour de 24 heures chronos, FOX nous refait le coup du comeback en relançant Prison Break. La série qui s’était terminée il y a huit ans est donc de retour pour neuf nouveaux épisodes. Un retour réussi ?

Le retour de Prison Break n’était pas forcément très attendu. Il faut dire qu’après une première saison enthousiasmante, les trois suivantes avaient déçu et n’avaient pas réussi à relancer l’intérêt pour une intrigue qui ne devait à la base tenir qu’une seule saison. Et pourtant, la FOX persiste et nous relance cette série absente des écrans depuis 2009. Les premières audiences confirment le peu d’intérêt pour la série puisque ce premier épisode n’a attiré que 3,83 millions de fans pour un taux de 1.5 sur les cibles, assez éloigné de celui de 24 Legacy (6,22 millions).

Ce premier épisode n’est malheureusement pas fait pour nous rassurer. Le générique est vieillot et kitsch au possible, et le scénario tiré par les cheveux. Les scénaristes ne semblent pas avoir compris que ce qui fonctionnait en 2005 ne fonctionne plus en 2017, ou en tout cas pas de la même manière. 24 Legacy avait rencontré le même problème mais s’en était pour autant pas trop mal sortie. La saison 5 de Prison Break démarre quant à elle sous de bien tristes auspices. On retrouve Michael et Lincoln, les deux frères, avec une surprise de taille puisque le cadet est finalement bien vivant ! On le croyait mort et enterré mais comme l’image de Wentworth Miller est indissociable de la série, il semble que les scénaristes aient trouvé un subterfuge pour le faire revenir à la vie.

prison-break-critique-saison-5-2017-dominic-purcell-wentworth-miller

© Fox

Michael est donc au Yémen dans une nouvelle prison (quelle surprise !) au beau milieu d’un territoire de l’Etat islamique. T-Bag, quant à lui tout fraîchement libéré, se fait approcher par un chirurgien qui lui propose une prothèse au niveau de la main ! Intéressant … Ces quelques éléments de scénario qui nous sont proposés ne nous permettent malheureusement pas d’être convaincus. Les ficelles sont trop grosses et on a l’impression de revenir 10 ans en arrière. On a par exemple beaucoup de mal à être intéressés par le nouveau bras de T-Bag, un élément qui semble sortir de nulle part et est en totale incohérence avec le reste de l’histoire.

Côté casting, on retrouve Wentworth Miller et Dominic Purcell qui reprennent leurs rôles respectifs. Ils sont accompagnés d’Amaury Nolasco, Sarah Wayne Callis ou encore Robert Knepper. Toute cette petite bande est plutôt convaincante dans son interprétation mais ne parvient néanmoins pas à nous faire oublier que la série est d’un faible niveau …

Le trailer

Edgar La Gâchette

PRISON BREAK RÉSURRECTION : LA CRITIQUE
Une nouvelle saison qui me semble donc très dispensable et dont on se serait passé volontiers. La magie de la série est morte depuis longtemps mais les intérêts financiers ont malheureusement pris le pas sur les intérêts artistiques ...
Image / Mise en scène5
Scénario2
Acteurs / Personnages6
Bande-son4
Rythme5
Émotion / Empathie1
Les plus
  • Euhhh
Les moins
  • Un scénario invraisemblable
  • Un style daté
3.8Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.