Cette semaine, pas de films à gros budget dans nos salles, mais de très nombreux films qui sauront attirer votre attention. Ce sont les films français qui tiennent le haut de l’affiche cette semaine, chose suffisamment rare pour être remarquée.

LA SEMAINE CINÉ D’EDGAR

LA PROCHAINE FOIS JE VISERAI LE COEUR

Ce film policier français de Cédric Anger avec Guillaume Canet et Ana Girardot nous fait vivre le chemin d’Alain Lamare, un gendarme reconverti en tueur en série à la fin des années 1970 et qui avait terrorisé l’Oise.

Le synopsis : Pendant plusieurs mois, entre 1978 et 1979, les habitants de l’Oise se retrouvent plongés dans l’angoisse et la terreur : un maniaque sévit prenant pour cibles des jeunes femmes. Après avoir tenté d’en renverser plusieurs au volant de sa voiture, il finit par blesser et tuer des auto-stoppeuses choisies au hasard. L’homme est partout et nulle part, échappant aux pièges des enquêteurs et aux barrages. Il en réchappe d’autant plus facilement qu’il est en réalité un jeune et timide gendarme qui mène une vie banale et sans histoires au sein de sa brigade. Gendarme modèle, il est chargé d’enquêter sur ses propres crimes jusqu’à ce que les cartes de son périple meurtrier lui échappent.

MARIE HEURTIN

Ce film dramatique de Jean-Pierre Améris avec Isabelle Carré, Ariana Rivoire et Brigitte Catillon retrace le combat de Soeur Marguerite, une jeune religieuse qui va s’occuper de la jeune Marie, 14 ans, incapable de communiquer avec les autres.

Le synopsis : Cette histoire est inspirée de faits réels qui se sont déroulés en France à la fin du 19ème siècle. Née sourde et aveugle, Marie Heurtin, âgée de 14 ans, est incapable de communiquer avec le reste du monde. Son père, modeste artisan, ne peut se résoudre à la faire interner dans un asile comme le lui conseille un médecin qui la juge « débile ». En désespoir de cause, il se rend à l’institut de Larnay, près de Poitiers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles sourdes. Malgré le scepticisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du « petit animal sauvage » qu’est Marie et de tout faire pour la sortir de sa nuit…

LES AUTRES SORTIES DE LA SEMAINE

« [REC] 4 » devrait être le dernier opus de la franchise [REC]. Retour aux sources après la catastrophe [REC] 3 réalisé par Paco Plaza, c’est Jaume Balagueró qui est de retour derrière la caméra. L’action se déroule après les trois premiers opus qui se déroulaient tous au même moment mais sous des points de vue et des lieux différents.

Le synopsis : Quelques heures après les terribles événements qui ont ravagé le vieil immeuble de Barcelone. Passé le chaos initial, l’armée décide d’intervenir et envoie un groupe d’élite dans l’immeuble pour poser des détonateurs et mettre un terme à ce cauchemar. Mais quelques instants avant l’explosion, les soldats découvrent une ultime survivante : Angela Vidal… Elle est amenée dans un quartier de haute-sécurité pour être mise en quarantaine et isolée du monde afin de subir une batterie de tests médicaux. Un endroit parfait pour la renaissance du Mal… L’Apocalypse peut commencer !

« Respire »  est un drame français de Mélanie Laurent avec Joséphine Japy, Lou De Laâge et Isabelle Carré. Le film est l’adaptation libre du roman éponyme d’Anne-Sophie Brasme paru en 2001.

Le synopsis : Charlie, une jeune fille de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie.

« Serena » est un drame américain de Susanne Bier avec Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Rhys Ifans. C’est déjà la troisième collaboration pour les deux acteurs principaux après « Happiness Therapy » et « American Bluff ».

Le synopsis : À la fin des années 20, George et Serena Pemberton, jeunes mariés, s’installent dans les montagnes de Caroline du Nord, où ils sont décidés à faire fortune dans l’industrie du bois. Dans cette nature sauvage, Serena se montre rapidement l’égale de n’importe quel homme et règne d’une main de fer avec son mari sur leur empire. Lorsque Serena découvre le secret de George alors qu’elle est elle-même frappée par le sort, leur couple passionné et impétueux se fissure. Leur destin les entraîne vers la plus terrible des tragédies…

« Favelas »  est un drame britannique de Stephen Daldry et Christian Duurvoort avec Wagner Moura, Selton Mello et Rooney Mara.  La trame du film se déroule en Amérique du Sud, et le tournage a eu lieu à Rio de Janeiro (Brésil) et à La Perla (Porto Rico).

Le synopsis : Lorsque deux garçons des bidonvilles de Rio trouvent un portefeuille au cours de leur inspection quotidienne de la décharge du coin, ils sont loin de se douter que leur vie est sur le point de changer à jamais. Quand la police locale débarque, offrant une belle récompense en échange du portefeuille, Rafael et, Gardo réalisent l’importance de leur découverte. Une aventure extraordinaire commence alors pour nos deux jeunes héros. Flanqués de leur ami Rato, le trio décide de cacher son précieux butin, et d’échapper à la police afin de découvrir quel secret il peut bien contenir. Pour tenter d’y voir plus clair, ils vont recomposer, étape par étape, l’histoire de son propriétaire, José Angelo, discernant peu à peu à qui ils peuvent se fier. Ils vont alors comprendre que la police, et notamment son chef, le redoutable Frederico, sont loin d’être dignes de confiance. Mais un couple de missionnaires américains qui travaille dans leur favela, le très désabusé Père Julliard et sa jeune assistante Olivia, pourra peut-être leur ouvrir de meilleures perspectives.

« Quand vient la nuit »  est un thriller américain de Michael R. Roskam avec Tom Hardy, Noomi Rapace et James Gandolfini. Le film s’inspire d’une nouvelle de Dennis Lehane intitulé « Sauve qui peut ».

Le synopsis : Bob Saginowski, barman solitaire, suit d’un regard désabusé le système de blanchiment d’argent basé sur des bars-dépôts – appelés « Drop bars » – qui sévit dans les bas-fonds de Brooklyn. Avec son cousin et employeur Marv, Bob se retrouve au centre d’un braquage qui tourne mal. Il est bientôt mêlé à une enquête qui va réveiller des drames enfouis du passé…

« Un prof pas comme les autres »  est une comédie allemande de Bora Dagtekin avec Elyas M’Barek, Karoline Herfurth et Katja Riemann. 

Le synopsis : Zeki Müller, petit escroc, sort de prison avec pour seul but de retrouver un butin qu’il a enterré. Le problème est que depuis, un gymnase s’est construit au-dessus. Afin de  récupérer son argent, Zeki n’a pas d’autre choix que de se faire embaucher comme enseignant suppléant dans l’école dont dépend le gymnase. Il devient ainsi le pire enseignant de tous les temps. La nuit, Zeki creuse secrètement ; la journée, il utilise des méthodes peu orthodoxes pour amener des élèves indisciplinés sur la bonne voix. Cette approche pédagogique est condamnée par sa collègue Lisi, enseignante peu respectée qui va trouver en Zeki, non seulement un allié mais également une personne douée d’une certaine intégrité morale.

« Love is strange »  est un drame américain d’Ira Sachs avec Alfred Molina et John Lithgow. Le film met en scène les déboires d’un couple homosexuel.

Le synopsis : Après 39 ans de vie commune, George et Ben décident de se marier. Mais, au retour de leur voyage de noces, George se fait subitement licencier. Du jour au lendemain, le couple n’est plus en mesure de rembourser le prêt de son appartement new yorkais. Contraints de vendre et déménager, ils vont devoir compter sur l’aide de leur famille et de leurs amis. Une nouvelle vie les éloignant l’un de l’autre, s’impose alors dans leur quotidien.

« Qui vive » est un drame français de Marianne Tardieu avec Reda Kateb et Adèle Exarchopoulos. Il s’agit du premier long-métrage de la réalisatrice.

Le synopsis : Retourné vivre chez ses parents, Chérif, la trentaine, peine à décrocher le concours d’infirmier. En attendant, il travaille comme vigile. Il réussit malgré tout les écrits de son concours et rencontre une fille qui lui plaît, Jenny… Mais au centre commercial où il travaille, il perd pied face à une bande d’adolescents désoeuvrés qui le harcèlent. Pour se débarrasser d’eux, il accepte de rencarder un pote sur les livraisons du magasin. En l’espace d’une nuit, la vie de Chérif bascule…

Edgar La Gâchette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.