Enfin ! Après un an d’attente, House Of Cards a fait son grand retour sur Netflix pour une saison 5 prometteuse ! Alors, que nous a réservé le retour de Frank Underwood et de son épouse Claire ?

La série est l’une des têtes de gondole de Netflix : en quatre saisons, elle a propulsé au rang de mythe le couple formé par Claire et Frank Underwood. Un couple qui a su nous démontrer toutes ses qualités de psychopathes assoiffés de pouvoir et qu’on se délectait de retrouver. Cette nouvelle saison colle comme souvent à l’actualité puisqu’elle tente d’aborder de manière indirecte l’élection de Donald Trump ainsi que la lutte contre l’Etat Islamique.

L’accession surprise de Donald Trump au pouvoir a permis à la réalité de rattraper la fiction et a ainsi mis les scénaristes dans un certain embarras les poussant à certains ajustements de dernière minute. C’est ainsi qu’on s’aperçoit vite que le personnage de Frank Underwood a subi une véritable trumpisation de sa personnalité. On le découvre encore plus sanguin qu’à son accoutumée : il s’attaque à la limitation des visas et au contrôle renforcé des frontières afin de faire face à la menace terroriste quitte à se montrer encore plus cruel et manipulateur que d’habitude … Cette mise à jour perpétuelle du scénario est l’une des forces de cette série qui sait toujours coller à l’actualité et fait preuve d’une réactivité rare. Néanmoins, je regrette quelque peu cette évolution du personnage de Frank qui est pour moi légèrement forcée et trop artificielle. Car rappelons qu’Underwood est un président Démocrate et qu’il est donc peu crédible de le voir se battre pour faire passer certaines mesures qui devraient être celles des Républicains.

© Netflix

Côté scénario, le couple Underwood est dans une période délicate : fortement affaiblie dans les sondages, il est également l’objet d’une investigation journalistique sur les crimes passés de Frank. Leur force de manipulation les pousse à se servir d’un attentat terroriste sur le sol américain pour consolider leur pouvoir et « créer la peur » comme ils l’ont annoncé dans la bande-annonce de cette saison 5. C’est cette instrumentalisation de la peur qu’ils comptent mettre en avant pour se maintenir au pouvoir. Claire ira même jusqu’à menacer la mère d’un jeune terroriste …

On prend toujours autant de plaisir à retrouver ce couple impeccablement incarné par le duo Spacey/Wright. Ces partenaires inséparables font preuve une fois de plus de tout leur talent de manipulation et nous promettent encore de savoureux moments à venir …

Le trailer de la saison 5

Edgar La Gâchette

HOUSE OF CARDS : SAISON 5 EPISODE 1 : LA CRITIQUE
Toujours de très bonne qualité, House Of Cards a fait un retour réussi. On peut néanmoins regretter que les scénaristes se laissent parfois trop influencer par l'actualité politique quitte à dénaturer un peu trop leurs personnages principaux.
Image / Mise en scène8
Scénario7
Acteurs / Personnages9
Bande-son8
Rythme8
Émotion / Empathie7
Les plus
  • Un binôme toujours aussi savoureux
  • Un premier épisode qui pose les fondations de l'intrigue de la saison
Les moins
  • Frank Underwood quelque peu dénaturé
7.8Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.