C’est déjà la mi-saison pour Game Of Thrones ! On se souvient que l’épisode de la semaine dernière nous avait laissé en émois avec une sublime dernière scène dans laquelle Daenerys imposait encore un peu plus son charisme et sa classe ! The Door, le cinquième épisode de cette saison 6 nous a quant à lui offert de très nombreuses révélations ! Attention SPOILERS !

LA NOUVELLE SANSA EST BIEN LA

Du côté des Fers nés, Yara ne réussit pas à être couronnée puisque son oncle Euron lui a grillé la priorité. Rappelons qu’il avait tué le père Greyjoy et il semble prêt à tout puisqu’il n’hésite pas à interrompre le très beau discours de Theon pour sa soeur afin de rallier tous les suffrages possibles. Il joue sur une possible alliance avec Daenerys afin de convaincre son auditoire. Et ça marche ! Son premier projet est alors de construire une immense flotte de bateaux afin de l’offrir à Daenerys. Pendant ce temps, Theon et Yara prennent la fuite afin d’éviter d’être exécutés par leur adorable oncle.

game-of-thrones-605-6

© HBO

Daenerys quant à elle fait route vers Meereen avec ses Dothrakis ralliés à sa cause depuis la magnifique scène finale de l’épisode précédent. Pas de surprise, elle pardonne Jorah et lui ordonne de trouver un remède au mal qui le ronge depuis la saison dernière. En attendant son retour, Tyrion continue son plan d’action afin de remettre de l’ordre dans la cité de Meereen et il a trouvé le nouveau visage qu’il montrera au peuple : celui de la prêtresse rouge du culte de R’hllor : Kinvara qui mise sur Daenerys Targaryen. Varys est sceptique puisqu’il n’a pas oublié que Melisandre avait prédit à Stannis qu’il deviendrait roi.

A Braavos, l’heure de l’ultime test est arrivé pour Arya. Sa mission est d’assassiner la comédienne d’une pièce satirique rejouant toute l’histoire de la chute de Ned Stark. On a ensuite le droit à un gros plan sur les parties génitales du jeune acteur incarnant Joffrey.

Game of Thrones 605 “The Door” - Daenerys Targaryen (Emilia Clarke) and Daario Naharis (Michiel Huisman) ©2016 HBO, photo by Macall B Polay

© HBO

Sansa quant à elle a réservé un accueil glacial à Petyr Baelish affirmant encore un peu plus le nouveau caractère qu’elle s’est forgée dans cette saison 6. Celui-ci est pourtant venu lui annoncer l’aide du Val d’Arryn dans la grande guerre à venir entre les Stark et Ramsay Bolton. Brienne est chargée d’aller sonder Brynden Tully. Tormund, quant à lui, tente toujours tant bien que mal de séduire Brienne avec peu de succès. Il se prend un gadin de plus lorsqu’il lui dégaîne son plus beau sourire dans un moment plein d’humour.

UNE SCÈNE FINALE HALETANTE

Ce début de saison n’avait pas vu de personnage important mourir. Cet épisode a mis fin à cela en tuant un personnage très apprécié de la communauté des fans. Avant cela, Bran continue ses allers-retours dans le passé dont l’un va nous permettre de comprendre que ce sont les enfants de la forêt qui ont créé les White Walkers en introduisant un bout de métal magique dans le cœur d’un des premiers hommes. La raison ? Les premiers hommes étaient sur le point d’envahir Westeros et ainsi de couper les forêts dans lesquelles ils vivaient. Un mystère est résolu ! La corneille avait prévenu Bran : il ne devait jamais regarder dans le passé tout seul, mais bien entendu, ce bougre de Stark n’en fait qu’à sa tête. et décide quand même de tenter l’expérience (On est dans Game Of Thrones Bran ! Pas dans Alice au Pays des Merveilles !). Il voit alors la fameuse armée des White Walkers. Leur chef arrive à le voir  et le touche avant que celui-ci ne se réveille. Les marcheurs blancs peuvent alors retrouver Bran. Ils se dirigent alors tout droit vers la caverne dans laquelle il s’était réfugié. Ils attaquent le groupe au moment où la Corneille emmène Bran à Winterfell au moment où Ned et Hodor étaient encore de jeunes enfants. Afin de survivre à l’attaque, Bran doit prendre le contrôle du Hodor du passé. Dans le présent, le géant adorable porte le corps du jeune homme tant bien que mal poursuivi par des dizaines de Marcheurs Blands. Le loup de Bran et Feuille l’enfant de la forêt se sacrifient pour faire gagner du terrain à Hodor. Ce dernier parvient à fermer la grande porte avant que les Marcheurs ne la passent. Il la maintient de toutes ses forces pour que Bran et Meera puissent s’enfuir. Celle-ci porte Bran et crie à Hodor « Hold the door! » (« Tiens la porte! »). Le Hodor du passé entre alors en pleine crise, se roule par terre en hurlan « Hold the door! » plusieurs fois. Dans le présent, le géant continue donc de tenir la porte tant qu’il le peut mais les Autres parviennent finalement à passer leurs mains au travers de la porte et à l’attaquer. Le jeune Hodor raccourcit alors la phrase qui finit par devenir « Hodor » le seul mot que le compagnon de Bran ait jamais prononcé. Le mystère de Hodor est ainsi résolu et j’avoue que cette fin m’a particulièrement touché. On y perd un personnage pour lequel on avait beaucoup d’affection et le mystère qui était le sien trouve une explication vraiment bien trouvée.

game-of-thrones-605-2

© HBO

Cet épisode nous offre donc une scène finale émouvante et vraiment prenante. L’épisode a vraiment fait avancer le scénario et répondu à certains de nos questionnements. Après ces cinq premiers épisodes, on peut constater que les créateurs ont tenu leur promesse en accordant une place plus importante aux femmes de la série qui semblent prendre le pouvoir aux quatre coins du Monde. La féminisation du pouvoir est en marche pour notre plus grand plaisir et Sansa en est la parfaite représentante…

Le trailer de l’épisode 6

Edgar La Gâchette

GAME OF THRONES : SAISON 6 EPISODE 5 : LA CRITIQUE
Un épisode donc très intéressant qui nous aura permis de lever le voile sur un certain nombre de mystères de la série.
Image / Mise en scène7
Acteurs / Personnages8
Scénario9
Rythme8
Émotion / Empathie 9
Les plus
  • Un final haletant
  • Les femmes au pouvoir ?
Les moins
  • Adieu Hodor 🙁
8.2Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.