LE DÉBUT DE LA CHUTE POUR REC

Après le très réussi [REC], Jaume Balaguero et Paco Plaza décident de remettre le couvert en 2009. Alors que le premier film nous avait laissé en plein questionnement sur le mal à l’origine de l’infection, celui-ci tente de nous donner quelques éléments de réponse.

Le synopsis : Les autorités viennent de perdre le contact avec les occupants de l’immeuble mis en quarantaine. Personne ne sait vraiment ce qui se passe à l’intérieur. Dehors, le chaos règne…La brigade d’intervention spéciale, équipée de plusieurs caméras et envoyée sur place pour analyser la situation, va devoir affronter une menace bien réelle…

L’idée de cette suite est donc de nous faire revivre l’horreur du premier opus mais d’un autre point de vue et surtout avec de nouveaux personnages. De la chair fraîche pour les infectés de l’immeuble espagnol. Bien entendu, tout cela n’est qu’un prétexte car le premier film se suffisait à lui-même, mais devant le succès rencontré, les réalisateurs n’ont pas résisté à la tentation de tenter une suite.

Contrairement au précédent, ce nouvel opus a au moins le mérite de nous replonger directement dans l’horreur. Il débute effectivement exactement au moment de la fin du premier. Malheureusement, cela ne va pas durer et la magie qui opérait dans le premier film ne se réitère malheureusement pas ici. L’une des principales différences avec le premier film, c’est qu’on ne se contente pas ici de vivre l’horreur avec la seule caméra de la journaliste, mais avec pas moins de quatre caméras différentes tout au long du film. Malgré tout, l’utilisation des caméras ne paraît pas aussi nécessaire que dans le premier.

Côté scénario, le film se veut soi-disant explicatif, et révélateur quant aux mystères soulevés par son prédécesseur. Ce qui gêne le plus dans cette suite, c’est le manque de surprises. On revit exactement le même scénario que dans le premier avec simplement un point de vue totalement différent. Le film semble s’axer davantage sur l’action que sur l’horreur, ce qui est particulièrement dommageable à la franchise toute entière qui avait pourtant un énorme potentiel. Toutes les scènes qui se voulaient plus calmes mais renfermaient en fait une tension insoutenable du premier opus ont disparu et on a à faire ici à une course-poursuite interminable dans les couloirs de l’immeuble.

La bande-annonce :

Edgar La Gâchette

[DVD #16] [REC] 2
Grosse déception donc pour ce film dont on attendait clairement davantage. Plus un remake qu'une suite, le film ne surprend plus. Pas un navet néanmoins, car le film parvient encore à nous procurer quelques frissons, mais après [REC], on attendait beaucoup mieux du cinéma d'horreur espagnol. Dommage !
Image5
Scénario2
Acteurs5
Rythme6
Émotions (Horreur) 4
4.4Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.