UN CONCENTRÉ D’ADRÉNALINE !

dernier-train-pour-busan-critique-film-coree-coreen-2016-horreur-zombies-affiche

© ARP Sélection

Encore un film de zombies me direz-vous ! Pourtant, vous allez très rapidement comprendre que le film de Yeun Sang-Ho n’est pas un simple film de zombies, mais surtout une vraie bombe d’adrénaline !

Le synopsis

Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

UNE MISE EN SCÈNE SPECTACULAIRE

Dernier Train pour Busan, c’est ce genre de film pour lequel on entre dans la salle sans trop savoir à quoi s’attendre. J’avoue que je ne m’étais pas trop renseigné sur le film y allant simplement parce que j’en avais eu de très bons échos. Et comme beaucoup de personnes, lorsque j’ai vu l’affiche, j’ai cru qu’il s’agissait d’un film catastrophe. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’après quelques minutes d’introduction, j’ai vu des coréens très sympathiques se transformer en zombies sanguinaires qui se déplacent à la vitesse d’un Usain Bolt en finale des Jeux Olympiques. Un véritable choc visuel auquel je ne m’attendais pas et qui m’a laissé cloué à mon fauteuil deux heures durant.

dernier-train-pour-busan-critique-film-coree-coreen-2016-horreur-zombies

© ARP Sélection

L’histoire de Dernier Train pour Busan nous présente des personnages adorables et aimables au possible pour certains tandis que d’autres sont au contrait totalement monstrueux. A mi-chemin entre le film catastrophe et le film d’horreur, on a le droit à un concentré d’adrénaline impressionnant. La vraie réussite du film tient en sa mise en scène spectaculaire et vraiment réussie. Le jeune cinéaste nous offre un film qui brille par sa vivacité. La dynamique du film est bien particulière au cinéma coréen qui articule parfaitement le fantastique avec un message sociétal important. On ressent bien que le réalisateur vient de l’animation tant l’esthétique du film tire vers la BD.

100% ADRÉNALINE

Le scénario est efficace et ne nous laisse pas le temps de tergiverser. Malgré l’apparente superficialité du thème abordé, on a le droit à une véritable critique de la société moderne du chacun-pour-soi mais également du gouvernement sud-coréen. Cette morale est parfois un peu lourde et pas très subtile plombant ainsi le récit de manière maladroite. Les zombies sont ici particulièrement flippants. Loin de ceux de The Walking Dead, ils sont ici dotés d’une vitesse fulgurante. A la manière d’un World War Z, ils forment ici tous ensemble un même corps formant une foule qui écrase tout sur son passage.

dernier-train-pour-busan-critique-film-coree-coreen-2016-horreur-zombies

© ARP Sélection

On est véritablement face à un divertissement fun qui donne un sérieux coup de vieux aux productions américaines stéréotypées et ringardisées. On n’est pas forcément dans le gore ni dans l’effroi total mais bien dans un film suffocant et prenant. On ressent un énorme plaisir face à ce film inattendu qui nous offre un spectacle inventif et innovant.

Le personnage principal est celui de Seok-woo (Gong Yoo), un gestionnaire d’actifs boursiers très absent dans l’éducation de sa fille Su-an qui est à son opposé. Tous les personnages secondaires qui se feront pour la plupart charcuter sont certes un peu caricaturaux mais attachants.

La bande-annonce

Edgar la Gâchette

DERNIER TRAIN POUR BUSAN : LA CRITIQUE
Voilà enfin un bon film d'épouvante ! Ringardisant encore un peu plus les production américaines, ce film coréen est un pur concentré d'adrénaline que je ne peux que vous conseiller !
Image / Mise en scène8
Scénario7
Acteurs / Personnages 8
Bande-son7
Rythme 9
Émotion / Horreur 9
Les plus
  • Une mise en scène spectaculaire
  • On reste cloué à son siège
  • Des zombies vraiment flippants
8Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.