UN ANTI-HÉROS QUI A TOUT POUR PLAIRE

deadpool-affiche-héros-2016-ryan-reynolds

© Twentieth Century Fox

Deadpool, c’est un projet Marvel de longue date réalisé par Tim Miller et sur lequel l’acteur principal, Ryan Reynolds misait beaucoup. Les premières bandes-annonces étaient prometteuses et marquaient clairement la différence entre ce Marvel et ses prédécesseurs.

Le synopsis

Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

UN ANTI-HÉROS VULGAIRE ET VIOLENT

Deadpool, c’est l’anti-héros par excellence : vulgaire, violent et peu raffiné , il n’a rien à voir avec les (trop) parfaits Thor et autres Captain America. Il n’aime d’ailleurs ce système de super-héros et a toujours refusé d’intégrer le clan des X-Men qu’il considère comme un « Boys Band ». Très violent dans les comics, les producteurs ont respecté son identité en nous proposant des scènes sanguinolentes peu habituelles pour un film Marvel. Le film démarre à toute vitesse et ne s’embarrasse pas d’une introduction trop longue. On est directement happés dans cette histoire qui ne nous lâche plus durant 90 minutes.

deadpool-critique-film-marvel-2016

© Twentieth Century Fox

Les courses poursuites et les combats sont extrêmement bien réalisés et permettent de maintenir la tension. Les dialogues sont l’une des grosses forces du film qui fait de l’humour et du second degré sa marque de fabrique. C’est d’ailleurs la principale force du film : il parvient à se montrer à la fois drôle, puissant mais aussi captivant et touchant ! Wade Wilson est d’ailleurs un personnage pas seulement marrant, mais il est surtout très attachant. Cet ancien militaire devenu mercenaire est souvent en équilibre entre sa volonté de faire le bien et son côté démoniaque qui reprend souvent le dessus. Il finit par rencontrer le grand amour mais est finalement rattrapé par un cancer généralisé qui brise son court bonheur. C’est alors qu’un mystérieux homme en costume lui propose un pacte douteux : la guérison contre des pouvoirs exceptionnels dignes des plus grands super-héros. Bien entendu, rien ne se passera comme prévu et si il devient effectivement immortel, il se retrouve également transformé en « monstre ». Il va alors partir à la recherche de ceux qui ont gâché sa vie.

RYAN REYNOLDS INVESTI

A priori, le synopsis n’a rien de transcendant et aurait pu nous laisser craindre un sentiment de déjà-vu, mais la forme avec laquelle c’est fait est originale et permet au film de se démarquer? Cet anti-héros a une sale tronche mais surtout une folie communicative. Il s’adresse directement à nous et crée ainsi immédiatement une proximité avec le spectateur. Le film est une vraie bouffée d’air frais dans l’univers bien trop aseptisé des films Marvel. Il parvient surtout avec brio à maintenir l’équilibre entre l’humour et les spectaculaires scènes d’action.

016996

© Twentieth Century Fox

Ryan Reynolds a fait de Deadpool son cheval de bataille tant sa réputation d’acteur moyen qui choisit mal ses films le suit depuis plusieurs années. On peut dire qu’il a enfin su choisir un film à la hauteur et que son rôle va certainement lui permettre d’améliorer son image. L’acteur était tombé amoureux du personnage en 2004 et bataillait depuis afin qu’il connaisse une seconde vie sur grand écran. Il s’amuse et se moque même de lui et son catastrophique Green Lantern. Quant à Morena Baccarin, elle assure la touche sensuelle et sexy du film avec beaucoup de talent.

La bande-annonce

Edgar La Gâchette

DEADPOOL : LA CRITIQUE
Au final, le film parvient à nous tenir en haleine en jouant avec brio sur l'équilibre entre humour et action.
Image / Mise en scène8
Scénario6
Acteurs / Personnages9
Bande-son7
Rythme9
Émotion / Empathie 9
Les plus
  • Un Ryan Reynolds investi et qui s'éclate
  • Un anti-héros pas comme les autres
  • De l'humour et de l'action
8Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.