FIDÈLE AUX SÉRIES MÈRES

legends-tomorrow-critique-pilote-épisode-série-2016-héros-cw

© The CW Television Network

Le spin-off de « Flash » et « Arrow » est arrivé sur CW ce Jeudi  Janvier (épisode disponible sur MyTF1 VOD). Les anti-héros ont réalisé de bons débuts en matière d’audiences, mais qu’en est-il de la qualité ?

Le synopsis

Quand les héros seuls ne suffisent plus, le monde a besoin de légendes. Après avoir vu le futur, Rip Hunter, un petit escroc capable de voyager dans le temps, est chargé de réunir un groupe disparate de héros et de méchants qui sera chargé de combattre la menace qui pèse sur la planète.  Cette équipe faite de bric et broc réussira-t-elle à remplir sa mission ?

UN VOYAGE DANS LE TEMPS

Pour commencer cette critique, je vous rappelle en quelques mots les clés de l’intrigue : Rip Hunter est un personnage du futur (il vient du Londres de 2166) qui revient dans le passé afin de réunir une équipe qui sera en capacité de tuer le terrible Vandal Savage, le plus gros fléau planétaire du futur, responsable de la mort de millions de personnes. Ce premier épisode nous permet donc une revue d’effectifs des membres de l’équipe qu’on a pu retrouver dans les différents épisode de The Flash ou d’Arrow : White Canary, Captain Cold, Hawkman  et compagnie vont ainsi faire un voyage à travers le temps afin d’en savoir plus sur leur terrible ennemi. Arrivés en 1975, ils vont vite être perturbés par un ennemi nommé Chronos qui va les mettre en danger pour la première fois et tester leurs capacités de réaction.

épisode-1-pilote-legends-of-tomorrow-héros-critique

© The CW Television Network

L’épisode d’introduction est réussi et permet à certains personnages sous-utilisés par les séries-mères d’être mis en valeur. L’intrigue est très rapidement mise en place et se montre efficace. L’épisode reste néanmoins très scolaire et se limite aux schémas narratifs des séries Made In CW avec un côté très manichéen. Le choix du voyage temporel montre bien entendu ses limites scénaristiques puisqu’elle implique de nombreuses facilités. Malgré ce manque d’originalité, le pilote fait le boulot et se montre divertissant.

UNE ÉQUIPE CONVAINCANTE

Rip Hunter est le seul nouveau personnage de la série (non introduit dans The Flash ou Arrow) : incarné par le très bon Arthur Darvill, il est un personnage vraiment réussi. Vandal Savage (Casper Crump), le méchant de la série est pour le moment plutôt caricatural : on ne sait pas grand chose de ses motivations si ce n’est qu’il veut tuer tout le monde et mettre à feu et à sang le monde entier …

white-canary-critique-legends-of-tomorrow

© The CW Television Network

Ray Palmer alias Atom (Brandon Routh) est le personnage qui permet de maintenir un lien avec Arrow, tandis que Sarah Lance (Caity Lotz) endosse le costume de White Canary avec beaucoup de conviction. On retrouve également le duo Firestorm de The Flash : Martin Stain (Victor Gaber) et Jefferson Jackson (Franz Drameh) ou encore Kendra et Carter qui ont une relation particulière avec Vandal Savage. Enfin, les criminels de The Flash : Heat Wave (Dominic Purcell) et Captain Cold (Wentworth Miller) vont tenter d’inscrire leur nom dans l’Histoire. Si ces personnages sont tous plutôt convaincants, ils restent néanmoins peu charismatiques car plutôt habitués à jouer les seconds rôles, raison pour laquelle ils n’ont pas eu la possibilité d’avoir leurs propres séries mais doivent désormais se partager l’affiche.

Le trailer

Edgar La Gâchette

DC'S LEGENDS OF TOMORROW : LA CRITIQUE DU PILOTE
Un premier épisode convaincant donc mais qui ne fait que répéter la formule magique des séries de la CW. Une série pas originale donc mais qui fait le boulot et saura contenter les fans du genre ...
Image / Mise en scène7
Scénario5
Acteurs / Personnages7
Bande-son5
Rythme8
Émotion / Empathie7
Les plus
  • Une série rythmée
  • Des acteurs et personnages convaincants
Les moins
  • Les limites du voyage dans le temps
  • Une mécanique trop semblable aux séries-mères
6.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.