OH QUE C’EST MIGNON !

en route-affiche-dreamworks-critique

© 2015 Twentieth Century Fox

Le nouveau Dreamworks est sorti ce mercredi dans nos salles, et au vu de la qualité de leurs dernières productions, on était forcément impatients de voir ce que donnait ce nouveau film d’animation prometteur. Réalisé par Tim Johnson, le film est efficace, coloré et dynamique.

Le synopsis : Les BOOVS, aliens à l’ego surdimensionné, choisissent, pour échapper à leurs ennemis jurés les GORGS, de faire de la Terre leur nouvelle planète d’adoption. Mais OH, l’un d’entre eux, va révéler accidentellement la cachette de son peuple… Contraint de fuir, il fait la connaissance de TIF, une jeune fille à la recherche de sa mère. Ensemble, ils vont devenir d’improbables fugitifs embarqués dans l’aventure de leur vie et vont réaliser que les enjeux auxquels ils font face sont beaucoup plus complexes que de simples mésententes intergalactiques…

UN PEUPLE D’EXTRATERRESTRES HYPER CONNECTÉS 

On découvre donc les Boovs, un peuple d’extraterrestres ultra-modernes et technologiques qui se réfugient sur Terre pour se protéger de leurs ennemis. Ils envahissent donc la Terre et décident d’isoler tous les êtres humains en Australie pour s’approprier tout le reste de la planète, rien que ça ! Ils occupent leurs appartements, et s’emparent de leurs objets dans des scènes pleines d’humour et de fraîcheur. Une petite fille, Tif, est parvenue à leur échapper et est désormais seule, loin de sa mère. Accompagnée de son petit chat tout rond, elle finit par rencontrer Oh, un extraterrestre pas comme les autres rejeté par son peuple suite à une énième gaffe. Ensemble, ils vont former une équipe de choc ayant pour mission de rejoindre Paris, la capitale administrative des Boovs afin de retrouver la trace de la mère de Tif.

tif-oh-en-route-dreamworks-film-animation-critique-2015

© 2015 Twentieth Century Fox

Le film est dynamique et plein d’énergie. Les images sont fraîches et les couleurs vives. L’humour est présent tout au long du film et se montre particulièrement efficace. Oh est un personnage plein d’espièglerie et d’humour. Très attachant, il fera craquer les petits comme les grands. Quant à la jeune Tif, son histoire est touchante et la jeune fille est admirable de courage. On peut regretter le choix de Leïla Bekhti en doublage qui n’est clairement pas à la hauteur.

tif-oh-en-route-dreamworks-film-animation-critique-2015-rihanna-chansons

© 2015 Twentieth Century Fox

 UN SCÉNARIO UN PEU TROP LÉGER

Le scénario est très léger bien entendu et ne comporte finalement que très peu d’éléments d’apprentissage contrairement à ce qui se fait généralement dans l’animation. Tout est relativement prévisible : alors, bien sûr, on est dans un film d’animation, et on ne demande pas un scénario très complexe, mais un minimum quand même ! Le film déçoit un peu de ce côté-là comparé aux dernières excellentes productions Dreamworks que furent Dragons 2 ou Les Croods.

tif-oh-en-route-dreamworks-film-animation-critique-2015

© 2015 Twentieth Century Fox

La bande-son est en grande partie composée de musiques spécialement enregistrées par Rihanna pour l’occasion. Voilà qui plaira aux fans de la chanteuse mais qui laissera peut-être plus dubitatifs les autres.

tif-oh-en-route-dreamworks-film-animation-critique-2015-images

© 2015 Twentieth Century Fox

La bande-annonce

 

Edgar La Gâchette

CRITIQUE CINÉ : EN ROUTE !
En Route ! est donc une nouvelle réussite pour les studios Dreamworks. Si le film n'atteint pas le niveau de Dragons, il n'en reste pas moins rempli d'humour et d'énergie et plaira aux petits comme aux grands.
Image7
Scénario4
Personnages7
Rythme8
Bande-son6
Les plus
  • Un univers coloré
  • Des personnages attachants
Les moins
  • L'omniprésence de Rihanna sur la BO
  • Un scénario peu recherché
6.4Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.