GROSSE PETITE SURPRISE

big-little-lies-affiche-série-nicole-kidman-reese-witherspoon-hbo-2017

© HBO

HBO a dévoilé le premier épisode de sa nouvelle minisérie au casting de choc. Entre le soap et le thriller, ce Desperate Housewives des temps modernes est une jolie petite surprise !

Le synopsis

Quand Madeline, Jane et Celeste se lient d’amitié par l’intermédiaire de leurs enfants, elles ne se doutent pas qu’elles vont se retrouver, des mois plus tard, au centre d’un tragique accident, survenu à la fête de l’école. Qui est mort ? Qui est responsable ? Et pour quelle raison ? Secrets, rumeurs et mensonges ne faisant pas bon ménage, tout l’univers de la petite ville de Monterey va être secoué de violents soubresauts.

Les miniséries sont dans l’ère du temps et HBO nous le prouve une fois de plus en programmant Big Little Lies, un projet ambitieux. Derrière la caméra, on retrouve Jean-Marc Vallée, réalisateur de Dallas Buyers Club, ce qui laisse inaugurer du meilleur ! Le scénario est l’adaptation d’un roman de Liane Moriarty (Petits secrets, grands mensonges) et nous permet de plonger dans le quotidien de trois mères de famille. La série démarre sur une crise autour d’un enfant qui va faire s’imploser un groupe d’adultes aux vies parfaites jusque-là.

Au delà des sourires de façade, la série s’immisce dans les failles des vies de famille de ses héroïnes. Ces femmes aisées en apparence sont finalement en grande souffrance. Entre Madeline l’hyperactive, Celeste l’avocate retraitée ou encore Renata la femme d’affaires conquérante, les personnages sont hauts en couleur et devraient très rapidement se montrer très attachants. Jane, la nouvelle venue, va totalement chambouler la dynamique de cette ville paisible  et déclencher une lente implosion.

big-little-lies-critique-série-2017-

© HBO

La série parvient assez rapidement à nous captiver malgré un tic narratif parfois un peu agaçant qu’est celui des interviews des différents protagonistes par la police un peu à la manière de la saison 6 d’American Horror Story. La rivalité entre ces mères de famille est délicieuse à regarder  et n’est pas sans nous rappeler Desperate Housewives. L’intrigue permet d’insuffler un vent de thriller qui donne de la profondeur à la série. La mise en scène de Jean-Marc Vallée est soignée et aidée par une superbe photographie.

On retrouve un casting de luxe, ce qui est suffisamment rare dans une série pour être remarqué. C’est ainsi que trois actrices de renom se partagent l’affiche : Nicole Kidman, Reese Witherspoon, et Shailene Woodley. Mais elles ne sont pas seules, puisqu’en second rôle, on retrouve Laura Dern, Alexander Skarsgard ou encore Zoë Kravitz !

Le trailer

Edgar La Gâchette

BIG LITTLE LIES : LA CRITIQUE DU PILOTE
Un premier épisode pour cette série qui nous captive très rapidement. Le casting cinq étoiles est convaincant et l'intrigue est une sorte de Desperate Housewives des temps modernes. Une jolie petite pépite comme HBO sait si bien en faire ...
Image / Mise en scène8
Acteurs / Personnages8
Scénario8
Bande-son7
Rythme7
Émotion / Empathie7
Les plus
  • Un casting cinq étoiles
  • Une intrigue captivante
  • Une réalisation soignée
Les moins
  • Un léger manque de rythme
7.5Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.