RETOUR A L’HORREUR !

american-horror-story-hotel-affiche-2015-saison-5

© FX

Le Season Premiere d’American Horror Story : Hotel a enfin été dévoilé par FX ! Un premier épisode sanglant, sexy et violent qui fait déjà couler beaucoup d’encre ! Découvrez ma critique du premier épisode !

C’EST L’HEURE DU CHECK-IN !

L’hôtel a ouvert ses portes et il est temps de faire son check-In. Une nouvelle saison très attendue par tous les fans de la série qui avaient été pour la plupart très déçus par une saison 4 moins captivante. L’énigmatique Hôtel Cortez nous propose donc de passer par une réception tenue par une femme pas aimable pour un saison et d’intégrer ensuite un de ses chambres pour la plupart occupées par des psychopathes.

J’ai été très vite rassuré par ce Season Premiere qui semble enfin nous reproposer un contenu plus dense que lors de la dernière saison. Surtout, on est très vite embarqués dans cette ambiance qui contraste entre un extérieur contemporain et l’intérieur de l’Hôtel particulièrement rétro. L’histoire commence avec l’arrivée de deux touristes suédoises qui osent s’aventurer au sein de l’Hôtel. Les décors sont impressionnants et l’hôtel nous offre un cadre particulièrement chic et inquiétant à la fois. L’esthétique est donc au niveau dans cette nouvelle saison alors qu’on se rappelle que la précédente avait souvent pêché à ce niveau là. Les tenues sont elles aussi au rendez-vous notamment pour la nouvelle star du show (Lady Gaga) qui nous offre des costumes excentriques et glamour au possible. On ne s’ennuie pas en tout cas devant cet épisode d’une heure très rythmé et intense.

>> Découvrez ma critique du premier épisode de Heroes Reborn ! <<

sarah-paulson-american(horror-story-hotel-saison-5-2015

© FX

Ce premier épisode ne s’embarrasse pas d’une introduction trop longue : les premiers meurtres s’enchaînent à vitesse Grand V un peu à la manière de Scream Queens la nouvelle création de Ryan Murphy. Mais au contrait de cette dernière, American Horror Story garde son cap et ne se disperse pas en matière d’humour. Au delà des meurtres, nos deux jeunes suédoises sont également torturées ce qui montre rapidement toute la cruauté des occupants de cet hôtel de Los Angeles. Le détective John Lowe va devoir enquêter sur plusieurs affaires criminelles dont celle qui se répète inlassablement dans la Chambre 64 de l’hôtel. Il est personnellement impliqué dans l’enquête puisqu’il se fait lui-même harceler par un supposé meurtrier. Il a également souffert de la disparition de son fils Holden, dont on apprend finalement qu’il se trouve au sein de l’Hôtel. Tous les personnages souffrent d’une addiction quelconque, un thème qui semble au coeur de l’intrigue de cette cinquième saison. Malheureusement, tout n’est pas non plus parfait dans cet épisode qui renoue avec les faiblesses habituelles de la série : on passe sovuent d’une peur à une autre et les dangers sont trop multiples pour qu’on n’y croit vraiment ! L’aspect mystique n’a pour le moment pas vraiment fait son apparition mais il semble évident que cela sera malheureusement une fois de plus le cas.

07-ahs-hotel-2.w529.h352

© FX

LADY GAGA IMPOSE SON STYLE

Le jeu des acteurs est, comme souvent dans American Horror Story, impeccable ! Si j’avais peur dans un premier temps que le départ de Jessica Lange affaiblisse la série, Lady Gaga semble déjà avoir parfaitement trouvé sa place ! Kathy Bates incarne une réceptionniste exécrable, Wes Bentley un flic impliqué et compétent et Sarah Paulson une junkie loufoque. La palme revient bien entendu à Lady Gaga qui incarne la Comtesse Elizabeth et qui forme un binôme délicieux avec Matt Bomer qui y incarne son amant tout aussi sordide. La scène qui introduit leurs personnages est délicieuse, loufoque, excentrique, et glauque à la fois !

>> Découvrez toutes les nouvelles séries de la rentrée 2015 -2016 ! <<

4_2c9df3fefb

© FX

Le moins que l’on puisse dire c’est que la série n’y va pas dans la demi-mesure ! La partie de jambes en l’air à quatre qui finit dans un bain de sang a déjà marqué tous les fans et le meurtre du couple d’infidèles retrouvé cloué au lit dans leurs chambres et un supplice inhumain. Le viol du personnage tenu par Max Greenfield est aussi insoutenable. L’ambiance instaurée dans ce premier épisode est clairement inquiétante et permet à la série de revenir à ses fondamentaux : elle aime déranger et va continuer à le faire ! Certains reprocheront à la série sa perversion et son voyeurisme mais à vrai dire, elle a toujours reposé en partie sur cela et il était vraiment temps qu’elle dérange à nouveau ! Il ne reste plus à la série qu’à continuer sur sa lancée, elle qui a souvent déçu dans le développement des ses histoires !

Enfin, à noter que musicalement on a le droit à une bande-son parfaitement calibrée : « Downtown » de Petula Clark, « Hotel California » des Eagles ou encore « The Eternal » de Joy Division se succèdent pour notrep lus grand plaisir !

lady-gaga-sexe-scène-sexe-american-horror-story-2015-saison-5-hotel

© FX

Le trailer de l’épisode 2

Edgar La Gâchette

AMERICAN HORROR STORY : SAISON 5 EPISODE 1 : LA CRITIQUE
Voilà donc un premier épisode intense et passionnant qui permet à la série de revenir aux fondamentaux et de nous rassurer ! Les nouveaux personnages sont captivants et Lady Gaga fait une entrée remarquable dans la famille de l'Horreur !
Image / Mise en scène7.5
Scénario6
Acteurs / Personnages 9
Bande-son9
Rythme7.5
Horreur 9
Les plus
  • Lady Gaga en impose
  • Un univers captivant
  • Des décors impressionnants
8Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.