les-mondes-de-ralph-affiche

© The Walt Disney Company France

Comme chaque année, à la période de Noël, les studios cinéma rivalisent d’inventivité pour nous ramener nous, et surtout nos très chers bambins dans les salles obscures. 2012 n’y fera donc pas exception avec notamment deux films d’animation à gros budget qui se font concurrence, à savoir le 52ème film d’animation Disney « Les mondes de Ralph », et le nouveau Dreamworks « Les 5 légendes ». Vous voulez emmener vos enfants, vos petits-enfants, vos frères ou soeurs au cinéma ? Ou vous avez vous même gardé tout comme Edgar votre âme d’enfant, et ne savez pas lequel de ces 2 films choisir ? Je vous propose aujourd’hui la critique des Mondes de Ralph en comparaison avec celle des 5 légendes dont vous pouvez lire la critique complète ici : Les 5 légendes : La critique

Le synopsis

Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous…
Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course, fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous…
Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser… et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros… Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ?

ATTENTION, RALPH VA TOUT CASSER

Les mondes de Ralph est un film d’animation de Rich Moore produit par les studios Disney qui nous plonge dans un univers inhabituel pour la franchise : celui des jeux-vidéos. Ce film prend place dans une salle d’arcade et nous raconte l’histoire de Ralph, personnage d’un jeu vidéo dans lequel il tient le rôle du casseur de briques, fenêtres etc … En bref, il casse TOUT !

© The Walt Disney Company France

Après trente ans à tout casser dans son jeu, il n’a plus le moral à cause du rejet de ses camarades de jeu, qui ne lui laissent aucune place dans leur groupe. Malgré une tentative de thérapie de groupe très marrante dans laquelle il côtoie d’autres célèbres personnages de jeux-vidéos, rien n’y fait, Ralph veut conquérir ses colocataires de jeux-vidéos. Il va ainsi entreprendre la quête d’une médaille de héros pour se faire aimer par les gentils villageois de son jeu, et partir pour cela dans d’autres jeux d’arcade, dans lesquels il vivra des aventures très étonnantes.

20131613.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

© The Walt Disney Company France

Dans l’un des jeux vidéos qu’il visitera, il fera la rencontre de la petite Vanellope Van Schweetz surnommée « l’anomalie » dans son jeu, et qui subit un destin parallèle à celui de notre héros. Ils vont allier leurs forces afin de mettre la main sur la médaille tant convoitée, et ainsi, se faire aimer par leurs compères virtuels.

© The Walt Disney Company France

L’histoire de ce nouveau Disney est très bien ficelée, et contrairement à mes craintes, on y retrouve la pointe de magie nécessaire à un film de Noël. Le studio a réussi son pari de faire un film traitant d’un sujet ultra-moderne tout en conservant une certaine morale typique de chez Disney. Cependant, on regrettera que les films d’animation de la souris aux grandes oreilles aient de plus en plus tendance à calquer ceux des autres studios (Dreamworks, Pixar …) qui n’ont absolument pas besoin d’être imités. La note moyenne que j’ai attribuée au scénario est aussi dûe au placement immonde de produits durant tout le film, le transformant en une publicité ambulante pour la malbouffe : la source de Coca, la montagne de Mentos, les sables mouvants Nesquik et autres Oréo gardiens du château, sont autant de clins d’oeil qui ont du mal à passer. C’est ce qui a fait pour moi la différence en faveur des  » 5 légendes » qui n’est pas forcément doté d’un meilleur scénario, mais qui ne dégouline pas de placements de produits.

Visuellement, ce film est très beau à voir, on y assiste à une explosion de couleurs qui colle parfaitement au scénario sirupeux proposé par Disney. Cependant, l’animation ne pourra rien face à celle des « 5 légendes » qui est certainement l’une des plus belles proposées depuis l’existence du genre.

20271960.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

© The Walt Disney Company France

UN MÉLANGE DE GENRES

La bonne surprise est venue pour moi du fait qu’on n’est absolument pas choqués par le mélange des genres, qui à première vue, pouvait laisser perplexe. Ainsi, on voit Ralph se balader avec des spots publicitaires dans lesquels apparaît Sonic, et se rendre à une thérapie de groupe avec le méchant Pac-Man, un zombie ou encore Bowser (le méchant dans Mario) et Mr Bison (Street fighter), sans que cela nous paraisse plus étrange que cela. Si l’animation Disney est parfaitement réussie, elle ne fait cependant pas le poids face à celle des « 5 légendes » beaucoup plus travaillée, magique, et féérique, et qui nous en met plein les mirettes.

Les personnages sont comme dans tous les Disney particulièrement réussis, et l’on saluera le fait que pas moins de 190 personnages jalonnent le film, alors que les autres films d’animation en réunissent en moyenne 3 fois moins. Cette richesse en personnages ne nous empêche pas de nous attacher aux principaux, à savoir Ralph et Vanellope qui sont parfaitement réussis, même si l’on remarquera qu’avec Ralph, les studios ont certainement voulu créer une sorte de Shrek façon Disney, tant il lui ressemble, et physiquement, et dans son caractère. Si les deux personnages principaux sont très attachants, l’ensemble des personnages secondaires est tout aussi réussi.

20271961.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

© The Walt Disney Company France

Côté bande-son, il s’agit là d’une des déceptions du film : finies les vraies chansons Disney, désormais, le studio suit la mode, et nous pond des chansons de Rihanna ou Kool and The gang, qui, certes, sont de très bonnes chansons parfaitement adaptées au film, mais qui sont très loin de nous ramener à la magie des films Disney des années avant 2000. Là aussi, « Les 5 légendes » prennent l’avantage avec une musique moins commerciale mais plus féérique.

P.S : A noter que les bonnes salles de ciné font précéder le film d’un court-métrage  » Paperman » absolument somptueux !

La bande-annonce

Edgar La Gâchette

[CRITIQUE CINE] LES MONDES DE RALPH OU LES 5 LEGENDES ?
Au final, ce nouveau Disney se révèle certes divertissant, mais un niveau en dessous des "5 légendes", et même si Disney a réussi son pari avec ce film qui a quand même un beau cachet, on ne peut s'empêcher d'être triste car celui-ci semble définitivement marquer la fin de la vraie patte Disney, qui oeuvrait encore jusqu'à Raiponce, mais qui semble aujourd'hui très loin. Disney est rentrée dans une nouvelle ère totalement différente de la précédente, avec une volonté affichée et tout à fait défendable de vouloir rester dans l'air du temps, mais certains comme moi seront certainement un peu nostalgiques de nos dessins-animés d'enfance, mais, après tout, il faut savoir évoluer 🙂 En conclusion, si vous devez choisir entre les 2 films, Edgar vous conseillerait davantage "Les 5 légendes", mais gardez un oeil sur "Les mondes de Ralph" qui est vraiment aussi un film à voir !
Images7
Scénario7
Personnages8
Bande-son5
6.8Note Finale

Articles similaires

2 Réponses

  1. Farah

    Je pense aller le voir au cinéma avec ma petite sœur. Je suis vraiment intriguée par le résultat de ce mixe de héros de jeux vidéo même si je regrette qu’il n’y ai pas la présence de Mario qui est pour moi LE héros des jeux vidéos… Sinon le scénario a l’air pas mal, les couleurs très jolies et les personnages attachants en effet !

    Mais il faut avouer que Les 5 légendes a l’air d’être plus féérique et propice aux fêtes de Noël et surtout, SURTOUT, les couleurs ont l’air absolument sublimes ! Ce doit être vraiment magnifique et j’irai le voir rien que pour cet arc-en-ciel de couleur. En revanche le scénario ne semble guère original et un peux creux… Et, ayant vu la bande-annonce, je peux dire que la VF de Jack Frost est tout simplement AFFREUSE. Je ne comprend pas qu’on lui ai donné une voix si grave et pas plus enfantine ! On a limite l’impression que ce n’est pas le personnage qui parle tant la voix est en décalage avec son physique…

    Répondre
  2. edgar Lagachette

    Je vous conseillerai aussi davantage « Les 5 légendes », et puis la voix française de Jack Frost, on finit par s’y faire ^^ (d’ailleurs la voix de Ralph m’avait aussi interpelé dans la bande-annonce des « Mondes de Ralph »)
    Effectivement, Mario n’est pas présent dans le film mais ils ont annoncé qu’il le serait dans la suite 🙂
    Et je confirme, les couleurs des 5 légendes sont sublimes, vous en prendrez plein la vue !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.